Le 1er Journal d'Annonces Légales au Maroc

Publier par SVP ENTREPRISE depuis 1963

Maison / Non classé / Tirer parti du big data en jouant la carte du collaboratif

Tirer parti du big data en jouant la carte du collaboratif

Centraliser des données en un lieu unique est un excellent moyen de collaborer autour d’un capital data commun, de comparer des sources de données multiples externes et internes.
Incontestablement, le Big data se positionne comme une véritable révolution technologique et devrait continuer d’occuper une place centrale ces prochaines années. Selon MarketsandMarkets, le marché du Big Data mondial devrait atteindre une valeur de 66,79 milliards de dollars en 2021. Pour autant, le Big data reste une mouvance assez jeune et impose l’utilisation de nouveaux modèles pour que les entreprises, collectivités et datavores puissent tirer le meilleur de cette dynamique.
L’émergence de nouvelles plateformes collaboratives
Un point central tient tout d’abord à la prise de conscience par l’ensemble des acteurs économiques des nombreux apports liés au Big data. Ainsi, cette mouvance a donné vie à de nombreux usages et répond à des projets métiers à forte valeur ajoutée : meilleure collaboration, Open Data, etc. Ces différents usages nécessitent de pouvoir s’appuyer sur des plateformes disruptives qui permettent de créer des communautés actives autour de la data.
De véritables laboratoires collaboratifs autour de la valorisation de la donnée
Reprenant les codes des plateformes collaboratives de nouvelle génération de type réseaux sociaux par exemple, ces dispositifs d’un nouveau genre ont pour but principal de connecter ensemble des fournisseurs de données et des contributeurs (data scientists, statisticiens, collaborateurs). Il s’agit plus précisément de « places de marché » de la data où chacun peut, en fonction de ses besoins, sourcer de l’information pertinente, riche et certifiée.
Une approche basée sur le partage pour une meilleure maitrise des données
Centraliser des données en un lieu unique est un excellent moyen de collaborer autour d’un capital data commun, de comparer des sources de données multiples externes et internes, de mettre en place une démarche Open Data ou alors de monétiser ses jeux de données.
Cela rend l’exploitation, la consultation et la valorisation de données simples, attractives et conviviales. Une telle démarche est également l’opportunité de rejoindre une communauté de plusieurs milliers d’experts et de faire appel à des data scientists répartis dans le monde entier.
L’explosion de la data Economy est donc une réalité concrète qui va générer de nouvelles opportunités. Pour autant, le marché n’est ni structuré ni organisé pour l’instant. Il est donc primordial que ce dernier s’articule et se fédère autour d’initiatives industrielles qui permettront à tous les acteurs de valoriser leurs données, les partager et les diffuser et donc exploiter pleinement leur potentiel pour renforcer leur compétitivité ou simplifier l’accès à l’information.

Formulaire de statuts SARL en ligne

Sur Majid FATHI

Directeur General, à Flash Economie Funder & CEO, à Eprogiciel Directeur à Progiciel France Directeur Général, à IITIC (L'Institut International des technologies de l'information et de la communication) Auparavant Ingénieur d'étude et de développement à Banque Populaire Auparavant Directeur Général à Centre d'études financières, économiques et bancaires à Paris. Directeur à Crédiatis vendu à la Banque Populaire Nord de Paris Auparavant Co-Founder à 123credit.com vendu à la BNP Études : Informaticien Systèmes et Réseaux Informatiques à ENS Cachan Études : Informaticien systemes et reseaux à EPITA

A lire aussi

RYAD ENNAFOURA

1999-23M10  « RYAD ENNAFOURA » S.A.R.L EN COURS DE LIQUIDATION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *