Le 1er Journal d'Annonce Légale au Maroc

Publier par SVP ENTREPRISE depuis 1963

Accueil / Actualité / Managers, soyez proches de vos collaborateurs, c’est le moment ou jamais !
Managers, soyez proches de vos collaborateurs, c’est le moment ou jamais !
Managers, soyez proches de vos collaborateurs, c’est le moment ou jamais !

Managers, soyez proches de vos collaborateurs, c’est le moment ou jamais !

En matière d’accompagnement des collaborateurs, les managers ont du pain sur la planche. Crise sanitaire oblige, la plupart des collaborateurs sont aujourd’hui en mode télétravail, ce qui rend la mission des managers encore plus dure à assurer. Outre l’atteinte des objectifs, les chefs d’équipes sont confrontés à un défi de taille : maintenir la communication et la cohésion des teams à distance. Le point avec Hajar Elgour, formatrice et spécialiste en ressources humaines.

Conseil : Quelles sont les conditions d’une communication à distance

réussie en ces temps de crise ?

Hajar Elgour : La crise sanitaire a profondément modifié les pratiques managériales. Les entreprises qui s’en sortiront le mieux seront celles qui parviendront à stimuler et à maintenir une communication réussie de leurs équipes à distance. Pour ce faire, les directions et les managers doivent miser sur le dialogue, l’écoute active, le soutien et la bienveillance. Aujourd’hui, un bon manager n’est pas uniquement celui qui veille à atteindre les objectifs prédéfinis en respectant les deadlines fixés, mais aussi celui qui est attentif au bien-être et à la motivation de ses équipes.

Il les accompagne et met à leur disposition l’ensemble des outils dont ils auront besoin pour mieux accomplir leurs missions. En ces temps de crise, un bon manager est également quelqu’un qui se rend disponible pour chacun de ses collaborateurs tout en tenant compte de ses limites et des difficultés qu’il peut rencontrer au quotidien. En effet, une communication réussie doit être basée sur une relation de confiance entre manager et collaborateurs durant cette période complexe.

Cela peut être nourri par des «afterwork» où l’équipe se retrouve en visioconférence pour prendre un café à distance, se détendre et partager un bon moment ensemble. Je tiens à attirer l’attention sur le fait qu’aujourd’hui, nous sommes en mesure de respecter une distance physique et non pas sociale. Il est aussi recommandé de provoquer à la fois des échanges formels et informels pouvant renforcer la relation de confiance et stimuler une cohésion solide.

Quels sont les freins à ce genre de communication ?

Pour répondre à cette question, je tiens tout d’abord à souligner que ce n’est pas toujours évident, aussi bien pour les collaborateurs que pour les managers, de s’exprimer de façon objective, d’écouter réellement sans parti pris un point de vue différent du nôtre, de ne pas interpréter de façon trop rapide ce que nous entendons ou tout simplement d’oser dire non.

Les choses risquent d’être encore plus difficiles aujourd’hui puisque la plupart de nos activités et de nos échanges se déroulent à distance. Le micro management constitue aussi un frein lié à la communication à distance. En effet, un excès de contrôle fait perdre la confiance, l’autonomie et nuit à la prise d’initiative et à la créativité et «qui dit trop de contrôle dit moins de communication». Les managers doivent ainsi abandonner ce type de management basé sur le contrôle autoritaire. Ils gagneraient ainsi à responsabiliser leurs équipes et à les encourager à prendre des initiatives.

Certains managers se plaignent de l’incapacité de communiquer correctement avec leurs collaborateurs en télétravail. Comment y remédier ?

Dans ce type de situation, je pense qu’il est important d’en chercher les causes qui peuvent être diverses. Nous traversons une crise sanitaire difficile et il est très légitime de ressentir une inquiétude, un manque de visibilité ou encore une peur par rapport à l’avenir.

Les managers doivent être conscients de ce volet qui peut bel et bien perturber la communication à distance. Être un bon manager, ce n’est pas juste chercher à s’inspirer des meilleures pratiques. C’est aussi prendre en compte les circonstances dans lesquelles l’entreprise opère, d’où la nécessité de rassurer les équipes, les écouter et les impliquer tout en appliquant une politique de transparence et de partage de l’information.

Les managers doivent jouer un rôle de ciment de communication. Ils doivent Être pro-actif en mettant en place des espaces de discussion où chacun pourra poser ses interrogations et apporter des solutions. À mon avis, aujourd’hui plus que jamais, les managers doivent chercher à être proche de leurs collaborateurs.

Dans quelle mesure l’organisation d’un rendez-vous fixe pour une réunion à distance pourrait-elle être un outil d’amélioration de ce type de communication ?

L’organisation d’un rendez-vous hebdomadaire ou quotidien est un véritable outil d’amélioration de la communication à distance. Je recommande aux managers de commencer la réunion par prendre les nouvelles des collaborateurs et de leurs proches. Cela permettra de renforcer les liens entre le manager et ses équipes. Pour que la réunion soit productive, il faut fixer les objectifs précis et partager l’ensemble des documents nécessaires en amont. Une réunion réussie repose sur un ordre de jour concis et clair en prenant le temps de détailler les différentes thématiques à traiter tout en restant sur l’essentiel et en respectant le timing prévu.

Le choix des participants est aussi une condition nécessaire pour organiser une réunion efficace, veiller à ce que les collaborateurs conviés à la rencontre aient effectivement un intérêt à y être. Il faut aussi penser à résumer les résultats, faire preuve de dynamisme en synthétisant les résultats et les décisions prises de la réunion et diffuser aux participants un compte rendu de réunion concis et précis vers la fin.

Par quels moyens faire adhérer tous les collaborateurs à ce mindset ?

En ces temps de crise, il est fortement recommandé d’adopter un management participatif. Ce type de management renforce l’estime de soi et le sentiment d’appartenance chez les employés et maintient leur motivation. Ainsi, une forte implication au travail permet de cultiver les ambitions et de faire régner un état d’esprit conquérant et positif, ce qui apportera bien des richesses à toute l’équipe. La reconnaissance est aussi un acteur déterminant qui permet aux salariés de se sentir valorisés et soutenus dans leurs fonctions.

Source : LE MATIN
Rédigé par : NABILA BAKKASS

À propos Latifa

Lire Aussi

CNSS: C’est parti pour l’indemnisation forfaitaire des guides touristiques !

CNSS: C’est parti pour l’indemnisation forfaitaire des guides touristiques !

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) vient d’annoncer le top départ de l’octroi de …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.