Le 1er Journal d'Annonces Légales au Maroc

Publier par SVP ENTREPRISE depuis 1963

Maison / Actualité / 100 millions de dollars de la SFI pour la région de Casablanca-Settat

100 millions de dollars de la SFI pour la région de Casablanca-Settat

La Société financière internationale (SFI), le bras armé de la Banque mondiale pour le secteur privé, s’apprête à approuver un prêt de 100 millions de dollars pour la région de Casablanca-Settat. Ce prêt – sans garantie souveraine – cofinancera la réalisation des 3e et 4e lignes de tramway de Casablanca ainsi qu’un programme de modernisation des routes rurales d’environ 640 km.

Casablanca s’apprête à renforcer son partenariat avec la Banque mondiale. Cette fois, à travers la signature d’un accord de financement entre la région de Casablanca-Settat et la Société financière internationale (SFI), le bras armé de la Banque mondiale pour le secteur privé. Selon la SFI, ce financement porte sur un prêt de 100 millions de dollars (environ 1 milliard de DH), destiné à soutenir le programme d’investissements prioritaires de la région de Casablanca-Settat. Le conseil d’administration de la SFI doit se réunir en octobre prochain pour approuver ce prêt sans garantie souveraine. L’emprunt servira à cofinancer deux composantes. La première concerne la contribution de la région de Casablanca-Settat dans la construction des deux nouvelles lignes de tramway T3 et T4 à Casablanca, dont le coût d’investissement global est estimé à plus de 7 milliards de DH. La seconde composante du prêt de la SFI consiste à cofinancer un programme de routes rurales ciblant les populations défavorisées des zones isolées, en mettant l’accent sur la connexion des écoles, des hôpitaux et d’autres infrastructures sociales et économiques essentielles.
Pour Rappel, Casa Transports, la SDL chargée de la réalisation des lignes de tramway T3 et T4, compte parmi ses actionnaires la région Casablanca-Settat, aux côtés de l’État (ministères de l’Intérieur et des Finances), d’autres collectivités locales (préfecture et commune urbaine de Casablanca) et de grands institutionnels (Fonds Hassan II, CDG, BCP et ONCF). La ligne T3, d’une longueur de 14 km comportera 20 stations. La ligne T4, elle, prévoit 18 stations sur une longueur de 12 km. Leur mise en service prévisionnelle est programmée en 2022. S’agissant des routes rurales, le prêt de la SFI soutiendra un projet d’aménagement et de modernisation d’un linéaire d’environ 640 km. Ce projet fait partie de la deuxième phase du programme «Massaleek» mené par la région pour aménager et améliorer 4.500 km de routes rurales. Ce programme comprend plusieurs phases : la première (876 km) est sur le point d’être achevée. La deuxième phase (environ 1.600 km), qui sera donc en partie cofinancée par le prêt de la SFI, devrait débuter d’ici fin de 2019. Rappelons le partenariat financier entre la Banque mondiale et la ville de Casablanca a démarré fin 2017 lorsque l’Institution de Bretton Woods avait approuvé un prêt de 172 millions d’euros en faveur de la Commune de Casablanca afin de soutenir la réalisation des objectifs de développement urbain de la ville qui concentre près de 12% de la population du pays et contribue à hauteur de 20% au PIB national.

Formulaire de statuts SARL en ligne

Sur Majid FATHI

Directeur General, à Flash Economie Funder & CEO, à Eprogiciel Directeur à Progiciel France Directeur Général, à IITIC (L'Institut International des technologies de l'information et de la communication) Auparavant Ingénieur d'étude et de développement à Banque Populaire Auparavant Directeur Général à Centre d'études financières, économiques et bancaires à Paris. Directeur à Crédiatis vendu à la Banque Populaire Nord de Paris Auparavant Co-Founder à 123credit.com vendu à la BNP Études : Informaticien Systèmes et Réseaux Informatiques à ENS Cachan Études : Informaticien systemes et reseaux à EPITA

A lire aussi

Douane : sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Douane : sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Ainsi, trois rencontres ont été organisées le 06, 09 et 11 mai en collaboration avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *