Le 1er Journal d'Annonce Légale au Maroc

Publier par SVP ENTREPRISE depuis 1963

Accueil / Actualité / Stress hydrique: Rappel à l’ordre royal

Stress hydrique: Rappel à l’ordre royal

La situation hydrique au Maroc est un sujet prioritaire face à l’accélération des effets du changement climatique, mais aussi à cause de l’évolution des besoins en ressources en eau. Ce dossier est pris en charge au plus haut niveau de l’Etat.

Jeudi dernier, le Roi a tenu une nouvelle séance de travail à Rabat, consacrée à la question de l’approvisionnement en eau. Le Souverain a attiré l’attention particulièrement sur la situation dans les zones couvrant le Nord et le Nord-Est du pays. D’Oujda à Tanger, ces territoires souffrent de problèmes liés à la raréfaction de cette ressource.

«Ces régions voient leurs besoins en eau plus que doubler en été, et actuellement, pendant toute l’année», peut-on lire dans le communiqué du cabinet royal. Cette situation s’explique par les différents chantiers en cours dans cette zone. Il s’agit notamment du développement des activités touristiques, mais également de la dynamique générée par les projets industriels déjà installés.

L’écosystème industriel automobile, notamment avec Renault et l’ensemble des fournisseurs basés dans cette région, ainsi que d’autres projets comme la cité Tanger Tech Mohammed VI, «requièrent un renforcement de la capacité en eau», est-il indiqué.

Ces besoins devront être satisfaits via des schémas d’interconnexions. S’y ajoutent les ressources qui seront fournies par les trois nouveaux grands barrages prévus dans cette zone, dont celui de Beni Mansour. Ce dernier aura une capacité de plus de 1 milliard de m3.

Aujourd’hui, la réponse à ces besoins est une urgence. Le gouvernement a été interpellé en vue d’accélérer la cadence de réalisation de ces chantiers. Le Roi a également exhorté l’exécutif de «finaliser le programme prioritaire national de l’eau et de sa gestion». Celui-ci fera l’objet de prochaines réunions présidées par le Souverain. Il devra mettre l’accent sur «la sécurisation de l’approvisionnement des centres qui connaissent un manque chronique en eau».

À propos Majid FATHI

Lire Aussi

CNSS: C’est parti pour l’indemnisation forfaitaire des guides touristiques !

CNSS: C’est parti pour l’indemnisation forfaitaire des guides touristiques !

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) vient d’annoncer le top départ de l’octroi de …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.