Le 1er Journal d'Annonce Légale au Maroc

Publier par SVP ENTREPRISE depuis 1963

Accueil / Actualité / Relance de l’économie-CGEM les propositions par secteur
Relance de l’économie-CGEM les propositions par secteur
Relance de l’économie-CGEM les propositions par secteur

Relance de l’économie-CGEM les propositions par secteur

Les fédérations sectorielles ont émis plusieurs propositions dans le cadre du plan de relance de l’économie post-Covid. Ces propositions touchent les différents secteurs impactés (tourisme, immobilier, automobile, cuir…).

– Tourisme :

• Autorisation d’un versement décalé à la fin de l’année (délais à proroger le cas échéant) des taxes de séjour et de promotion touristiques du premier trimestre dont le paiement arrive à échéance à fin avril

• Accélération du remboursement des crédits de TVA lié à l’investissement

– Immobilier :

• Suspension de la taxation des TTNB pendant la période de crise

• Suspension ou retrait définitif des référentiels de l’immobilier de la DGI et de l’ANCFCC pour permettre de vendre, avec rabais au besoin, les logements des promoteurs sans révision fiscale ou taxation injustifiée de l’ANCFCC

– Industries du Cuir :

• Accélération de la mise en œuvre des zones industrielles prévues (Ain Cheggag et Casa-City Shoes) avec l’ensemble des structures associées

• Limiter significativement l’importation des produits finis en Cuir (Chaussures, Vêtements en Cuir et Maroquinerie)

– Automobile :

• Fonds de soutien (public – privé) garanti par l’État intervenant en capital (Développement et NewCo), pour faciliter les critères de sélection et l’émergence de champions nationaux automobiles d’envergure (les critères des fonds d’investissement et de due-diligence sont un frein

• Soutien à l’intégration locale additionnelle pour les constructeurs automobiles et sourcing (Export de pièces vers un constructeur étranger)

– Commerce et Services :

• Mise en place d’une charte sanitaire spécifique pour la reprise des activités de commerce, formation, événementiel, en étroite collaboration avec les opérateurs économiques et respect strict en vue de préserver la santé des citoyens

– Pêche :

• Augmentation des espaces de stockage des produits congelés et l’encouragement du fret aérien à des tarifs subventionnés

• Octroi d’aides financières directes aux marins pêcheurs

– Industries Culturelles et Créatives :

• Création d’une plateforme digitale pour faciliter l’inscription des artistes concernés par les droits voisins

– Artisanat :

• Imposition de barrières tarifaires à l’import de tout produit d’artisanat concurrentiel aux produits d’artisanat marocains

• Mise en place d’un statut spécifique et incitatif (micro-entreprise) pour inciter les mono-artisans à se structurer

– Secteur avicole :

• Revoir le statut fiscal des éleveurs de volaille et leur reclassement dans le secteur agricole

• Renforcer les contrôles au sujet de l’obligation de l’approvisionnement de la restauration collective en viandes de volaille issues exclusivement des abattoirs industriels avicoles.

L’ÉCONOMISTE

 

 

À propos Latifa

Lire Aussi

Les changements organisationnels induits par la crise Covid-19

Dans le dernier numéro de la revue académique française à comité de lecture, Question(s) de …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.