Le 1er Journal d'Annonce Légale au Maroc

Publier par SVP ENTREPRISE depuis 1963

Accueil / Actualité / Plus de 20.000 défaillances d’entreprises attendues au Maroc d’ici 2021
Plus de 20.000 défaillances d’entreprises attendues au Maroc d’ici 2021
Entreprises au Maroc , Financière des sociétés, Economie

Plus de 20.000 défaillances d’entreprises attendues au Maroc d’ici 2021

Euler Hermes table sur une hausse de 14% des défaillances d’entreprises au Maroc cette année, après +6% en 2019. Un record de faillites est donc attendu, soit 9.620 entreprises. La tendance devrait même s’accentuer d’environ 11% en 2021, avec 10.583 cas. Le risque d’impayés augmente à travers le monde, y compris au Maroc. Compte tenu de l’impact de la crise Covid sur l’économie du pays et la santé financière des sociétés, Euler Hermes table sur une hausse de 14% des défaillances d’entreprises cette année au Maroc, contre +6% en 2019.

Un record de faillites est donc attendu en 2020, soit 9.620 cas. Les défaillances devront encore croître d’environ 11% en 2021, pour dépasser la barre des 10.000 entreprises (10.583). Ainsi, entre 2019 et 2021, les défaillances au Maroc augmenteraient de 25%. Une évolution néanmoins moins rapide que la moyenne mondiale.

C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude d’Euler Hermes sur le risque d’impayés dans le monde. Dans ce rapport, le spécialiste mondial de l’assurance-crédit détaille notamment l’impact du Covid-19 sur la santé financière des opérateurs économiques. Alors que la crise du Covid affecte fortement un grand nombre d’entreprises, la vague de défaillances sera décalée dans le temps et aura lieu entre le second semestre 2020 et le premier semestre 2021. Selon les experts d’Euler Hermes, ce décalage provient de deux facteurs principaux. Le premier est purement statistique, puisque certains pays ont fermé leurs tribunaux de commerce et/ou ont gelé les procédures d’enregistrement des faillites afin de laisser le temps aux entreprises de se relever de la crise. Des entités donc déjà en situation de défaut de paiement, mais ne sont pas encore prises en compte dans les statistiques.

Le second facteur est étatique, puisque de nombreux plans de soutien aux entreprises ont été déployés, jouant un rôle d’amortisseur.

Toutefois, ces mesures ne seront pas durables dans le temps et les entreprises les plus en difficulté auront du mal à survivre à l’arrêt de ces soutiens.

Ainsi, à l’échelle mondiale, les défaillances d’entreprises croîtront de 35% entre 2019 et 2021 (+17% en 2020, +16% en 2021), soit le plus haut niveau jamais atteint depuis la crise de 2009. Parmi les zones les plus touchées, et où la vague de défaillances arrivera le plus rapidement, figure la région Asie Pacifique (31% de défaillances en plus entre 2019 et 2021).

Cette zone a été la première touchée par l’épidémie, ce qui explique que l’explosion des défaillances y arrive plus vite que dans d’autres. Mais la plus importante hausse des faillites concernera les États-Unis qui vivent une situation comparable. Dans ce pays, une augmentation de 57% des défaillances est attendue sur la période de référence.

L’Europe de l’Ouest ne sera pas épargnée non plus, avec une hausse de 32% entre 2019 et 2021. Dans la région, la tendance n’est pas uniforme : la moitié des pays seront touchés dès cette année par la vague de défaillances (Suède, Irlande, Italie, Portugal), l’autre moitié subira une forte résurgence en 2021 (France, Royaume-Uni, Allemagne).

Quid des principaux partenaires économiques du Maroc ? Euler Hermes fait état d’une nette hausse de 41% des défaillances en Espagne et de 25% en France entre 2019 et 2021.

Par ailleurs, l’assureur-crédit a également étudié deux autres scénarios alternatifs à l’échelle mondiale. En cas d’arrêt prématuré des mesures de soutien, les défaillances d’entreprises pourraient croître de 40-45% entre 2019 et 2021.

Et si l’économie mondiale met plus de temps que prévu à se remettre du choc, la hausse des défaillances pourrait atteindre 85 à 95% sur la période considérée.

Source : LE MATIN
Rédigé par : Moncef Ben Hayoun

À propos Latifa

Lire Aussi

Innovation Des sessions d’inspiration pour consolider les solutions innovantes

Innovation : Des sessions d’inspiration pour consolider les solutions innovantes

Le Centre Marocain pour l’Innovation et l’Entrepreneuriat Social (MCISE), lance la thématique de l’écologie et …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.