Le 1er Journal d'Annonce Légale au Maroc

Publier par SVP ENTREPRISE depuis 1963

Accueil / Actualité / les flashes de la semaine du 10 Mars 2016 n° 1029

les flashes de la semaine du 10 Mars 2016 n° 1029

Les patrons français en force au Maroc

La France veut redevenir le premier partenaire commercial du Maroc, place que l’Espagne lui a ravie. Le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) conduira en ce sens une centaine d’entreprises françaises au Maroc jeudi et vendredi. Parmi lesquelles Engie, Dassault Aviation et plusieurs PME. Cet important voyage d’affaires vise surtout à reprendre les parts de marché perdues et renforcer les relations avec l’Afrique subsaharienne à partir du Maroc.

La délégation se rendra d’abord à Tanger où est implantée l’usine Renault, puis à Casablanca (réunion avec la CGEM dans le cadre de la COP22) avant de rencontrer le gouvernement marocain à Rabat. Pour le président du Medef, Pierre Gattaz, la France, qui est toujours le premier pays en termes d’investissements au Maroc, doit retrouver sa première place «en termes de flux commerciaux». De son côté, Xavier Beulin, co-président du Club des chefs d’entreprise France-Maroc, regrette la baisse des parts de marché de la France, qui sont passées de 20 % dans les années 2000 à près de 14 % aujourd’hui.

 

 

 

Les salariés

marocains dans le capital d’Airbus

 

Les salariés marocains entrent dans le capital d’Airbus group via ses filiales. L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) a effet visé en date du 7 mars 2016 une note d’information simplifiée relative à l’augmentation du capital de la société réservée aux salariés du groupe. L’augmentation de capital se fera par l’émission d’un maximum de 2.000.000 actions. Au Maroc, cette opération concerne les salariés des filiales «Stelia Aerospace Maroc SA», «Aerolia Construction aéronautique du Maroc» et «EADS Defence and Security Morocco», précise l’AMMC. À noter que la période de souscription s’étale du 8 au 15 mars 2016 inclus, alors que le prix de souscription s’établit à 598,43 DH.

 

L’activité Non-Vie porte Saham assurance

 

Saham Assurance Maroc a annoncé mardi un chiffre d’affaires global de 3,77 milliards de DH pour l’exercice 2015, en hausse de 2,5 % par rapport à 2014. Cette performance a été réalisée grâce à l’activité Non-Vie, qui s’établit à 3,41 milliards de DH (+3,1 %), alors que le chiffre d’affaires de l’activité Vie s’établit à 363 millions de DH, en baisse de 2,2 % par rapport à l’exercice 2014. Le résultat net s’inscrit, quant à lui, en hausse (+5,9 %) à 340 millions de DH, mais le résultat financier reste en dessous des prévisions dû à la mauvaise performance du marché actions. La compagnie compte par ailleurs distribuer un dividende de 40 dirhams par action, soit une augmentation de 11 % par rapport au précédent exercice.

 

Dangote

s’intéresse au

phosphate marocain

 

Aliko Dangote, l’homme le plus riche d’Afrique, compte acheter du phosphate au Maroc pour alimenter une usine d’engrais en projet. L’annonce a été faite par le patron de Dangote group lors d’un forum d’affaires tenu à Lagos (Nigeria). Le Nigérian n’a toutefois pas dévoilé plus de détails sur ce projet. Il a seulement déclaré que son group prévoit de produire un million de tonnes de riz dans les cinq ans à venir. Pour rappel, Dangote group est actif dans le ciment, le pétrole, l’agroalimentaire, le sucre ainsi que l’agriculture.

 

Un centre de

virologie à Rabat

 

Le roi Mohammed VI a inauguré lundi un centre de virologie à Rabat. Construit sur une superficie de 5.575 m2 à l’hôpital militaire d’instruction Mohammed V, cette infrastructure a mobilisé des investissements de l’ordre de 210 millions de DH. Elle permet de diagnostiquer et de traiter les maladies infectieuses virales (VIH/SIDA, IST, hépatites…), bactériennes, parasitaires et mycosiques, en plus de la prise en charge des maladies hautement contagieuses nécessitant un confinement, notamment les pathologies tropicales et du voyage. Outre l’hôpital de jour, le nouveau centre comprend deux unités d’isolement de niveau III (grippes pandémiques, fièvres hémorragiques virales, infections chez l’immunodéprimé) et II (maladies à transmission vectorielle, infections digestives, infections associées aux soins, infections communautaires) ainsi qu’un laboratoire de virologie.

 

ONCF : C’est parti pour les nouvelles gares de Rabat

 

La capitale marocaine aura de nouvelles gares ferroviaires. Le roi Mohammed VI a effectué aujourd’hui le lancement des projets de construction des nouvelles gares ferroviaires de Rabat-Ville et Rabat-Agdal. Ces projets nécessiteront un investissement de 1,05 milliard de DH. Pour ce qui est de Rabat-Ville (450 millions de DH), le projet consiste en la reconversion de l’ancienne gare, classée monument historique, en une galerie d’art, la couverture de la tranchée et la construction d’un nouveau bâtiment «voyageurs» de trois niveaux (16.000 m2). L’objectif est d’accueillir 20 millions de passagers par an contre 8 millions actuellement. Concernant Rabat Agdal, le projet porte sur la construction d’un nouveau bâtiment «voyageurs» de trois niveaux (23.000 m2) avec des espaces extérieurs pouvant atteindre une superficie de 70.000 m2. À terme, la gare devrait accueillir 30 millions de passagers par an contre 7 millions actuellement. A noter que ces projets viennent accompagner la mise en service la première Ligne à grande vitesse (LGV) du Maroc.  – See more at: http://www.leconomiste.com/flash-infos/oncf-c-est-parti-pour-les-nouvelles-gares-de-rabat#sthash.8q1ZlJv9.dpuf

 

Décès de

la journaliste

Malika Malak

 

La journaliste Malika Malak est décédée hier soir à Rabat, à l’âge de 61 ans des suites d’une longue maladie. Cette grande militante des droits de la femme était connue du petit écran pour avoir animé durant de longues années l’émission «Fil Wajiha» sur 2 M où étaient invitées de grandes figures politiques. Feue Malika Malak, qui avait été vicitme d’une grave erreur médicale.

 

À propos Majid FATHI

Directeur Général, à Flash Economie. Funder & CEO, à Eprogiciel. Funder & CEO, à Progiciel France . Directeur de l'institut international des technologies de l'information et de la communication. Auparavant Ingénieur d'étude et de développement à Banque Populaire. Auparavant Directeur du Centre d'etude financiere à Paris. Auparavant Directeur à Crédiatis Paris. Auparavant Co-Founder à 123credit.com vendu à la BNP. Études : Informaticien Systèmes et Réseaux Informatiques à ENS Cachan. Études : Administration et Gestion des Entreprises à CNAM. Études : Informaticien systemes et reseaux à EPITA. A étudié à Moulay Driss Casablanca.

Lire Aussi

Les changements organisationnels induits par la crise Covid-19

Dans le dernier numéro de la revue académique française à comité de lecture, Question(s) de …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.