Le 1er Journal d'Annonce Légale au Maroc

Publier par SVP ENTREPRISE depuis 1963

Accueil / Actualité / Les entreprises plus à l’aise avec le télétravail
Les entreprises plus à l’aise avec le télétravail
Les entreprises, Le télétravail, Organisations, Les modalités de travail

Les entreprises plus à l’aise avec le télétravail

Le télétravail est fortement plébiscité par nombre d’entreprises et employés. Une enquête Dell révèle que cette pratique est susceptible de devenir la norme même après la sortie de crise sanitaire, ou du moins, être adoptée comme option de travail pour certains métiers ou profils.

«Deux tiers (67%) des décideurs ont déclaré que leurs organisations allaient étendre les modalités de travail à distance pour certains employés, même après la pandémie, tandis que 57% ont déclaré qu’elles allaient introduire des politiques de travail à domicile plus flexibles pour tous leurs employés. Cependant, beaucoup s’accordent à dire qu’un bon équipement est la clé du succès de ces politiques et de leur efficacité».

Ce sont entre autres les résultats émanant d’une enquête menée par Forrester Consulting et commandée par Dell Technologies. Une étude qui confirme la tendance allant dans le sens que le travail à distance est susceptible de devenir la norme chez de nombreuses organisations qui mènent des réflexions pour repenser leurs politiques en matière de travail. L’enquête a révélé d’autres constats importants en cette période de crise comme les changements dans les méthodes de travail, les modes de communication et l’équipement des postes de travail outre le changement de lieu physique.

«Pas moins de 37% des travailleurs ont signalé une dégradation des spécifications des moniteurs qu’ils utilisent à domicile. Cumulativement, ces changements détournent les employés de leur travail, jusqu’à un tiers d’entre eux déclarant être moins productifs lorsqu’ils travaillent à domicile». Malgré les difficultés, affirme l’étude, de nombreux employés ne sont toujours pas prêts à retourner au bureau. En cause une certaine anxiété liée au risque sanitaire et à l’insécurité. «Un tiers des sondés cite la santé et la sécurité comme principale raison, et près de la moitié déclarant qu’ils aimeraient continuer à travailler à domicile après la pandémie». D’autres tendances se dégagent de cette récente étude et qui sont liées à l’organisation de travail. «Jusqu’à 37% ont également signalé une dégradation des spécifications des moniteurs qu’ils utilisent, comme le passage d’un moniteur plus grand à un moniteur plus petit ou à l’écran d’un ordinateur portable, ce qui a eu un impact majeur sur leur productivité. Les principales conclusions ont également montré que jusqu’à 38% des travailleurs de la connaissance ont abandonné leurs appareils informatiques habituels lorsqu’ils travaillaient à domicile – par exemple, d’un PC de bureau à un ordinateur portable – créant ainsi une fuite cognitive supplémentaire lorsqu’ils s’habituent à un nouvel appareil».

Et ce n’est pas tout : L’enquête a également permis de constater que les employés passent à côté de plusieurs avantages d’avoir un moniteur secondaire ou externe. Comme beaucoup d’entre eux passent plus de temps à passer des appels vidéo, un moniteur externe peut les aider à effectuer plusieurs tâches et à collaborer facilement, 50% des employés déclarent pouvoir visualiser plus d’informations simultanément, 46% déclarent utiliser plusieurs programmes simultanément sans avoir à changer de fenêtre, 35% indiquent effectuer des tâches rapidement et avec plus de précision chez 30%. L’enquête a été menée sur la période de travail à domicile afin de déterminer l’impact de la pandémie de Covid-19 sur l’expérience des employés, ainsi que la manière dont les organisations soutiennent et permettent à ces derniers de travailler de manière productive à domicile, avec la technologie et les outils appropriés. L’étude, qui a sondé 305 travailleurs de la connaissance et 155 décideurs technologiques, a exploré la manière dont ils ont géré les changements et défis dans leur transition vers le travail à domicile, en saisissant l’évolution des mentalités et les défis auxquels sont confrontés les organisations et les employés.

Source : LE MATIN
Rédigé par : Najat Mouhssine

À propos Latifa

Lire Aussi

CNSS: C’est parti pour l’indemnisation forfaitaire des guides touristiques !

CNSS: C’est parti pour l’indemnisation forfaitaire des guides touristiques !

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) vient d’annoncer le top départ de l’octroi de …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.