Le 1er Journal d'Annonce Légale au Maroc

Publier par SVP ENTREPRISE depuis 1963

Accueil / Actualité / Emploi des jeunes: La BAD confirme son engagement

Emploi des jeunes: La BAD confirme son engagement

La Banque africaine de développement (BAD) confirme son engagement pour la promotion de l’entrepreneuriat et l’auto-emploi au profit des jeunes Marocains. Elle vient de lancer, à cet effet, un nouveau programme, Souk At-tanmia, avec le soutien de la coopération danoise. Le coup d’envoi a été donné à partir de la région du Guelmim, choisie comme une zone pilote pour le déploiement de cette initiative au Maroc. «Cette opération est menée avec l’appui et le financement de nos partenaires pour aider les jeunes, femmes, associations, coopératives et micro-entrepreneurs à donner vie à leurs idées», a rappelé Mohamed El Azizi, DG de la BAD pour la région de l’Afrique du Nord. «Ce programme aide les jeunes à relever les défis pour créer leur entreprise», a ajouté de sa part Nikolaj Harris, ambassadeur du Danemark au Maroc. «Cette initiative va contribuer à la promotion de l’emploi au niveau de cette région qui connaît un taux de chômage très élevé», signale Mbarka Bouaida, secrétaire d’Etat, chargée de la Pêche maritime.
Le responsable de la BAD rappelle que ce programme a été lancé en Tunisie depuis 2012 enregistrant des résultats encourageants, avec un faible taux d’échec. Une performance en comparaison avec ce qui se passe pour le développement des startups, grâce à l’approche innovante du programme, indiquent les promoteurs de cette initiative.
Avec un mécanisme combinant l’accès au financement et un accompagnement ciblé, l’initiative Souk At-tanmia, financée par le programme de partenariat dano-arabe (DAPP), représente un soutien à l’entrepreneuriat et à la création d’entreprises, est-il expliqué.
La spécificité de Souk At-tanmia tient au fait que le programme inclut, pour plus d’efficacité et de synergies, la mise en place d’une plateforme nationale de coordination de l’écosystème entrepreneurial, ajoutent les responsables de la BAD.
En plus de la coopération danoise, ce programme est également mené avec un autre partenaire, à savoir la Fondation régionale de l’entrepreneuriat et l’entreprise (FREE). Cette dernière a engagé un processus de prospection et de sélection de porteurs de projets dans la région de Guelmim Oued Noun. A ce titre, la FREE a procédé à la sensibilisation de plus de 3.000 jeunes autour de l’entrepreneuriat et l’auto-emploi avec la pré-sélection dans une première phase de 300 idées de projets. Par la suite, la pré sélection de 45 projets participants dans une seconde phase et la sélection de 20 projets retenus pour la phase finale qui avait lieu lors de la rencontre de Guelmim. Parmi ces derniers, une dizaine de projets ont été choisis pour cette phase de déploiement de ce programme au Maroc. Ils visent la création d’entreprises dans diverses activités: recyclage des déchets, production des biofertilisants, agriculture, villes intelligentes…

À propos Kawtar

Lire Aussi

Les tracas de la clôture des comptes

Sur 753 dossiers (jugés recevables), 35% concernent la clôture des comptes. Et pourtant les banques …

Laisser un commentaire